Follow by Email

5/20/2011

Mes compagnons



Pour toi ma chère tristesse,




Qui m’à couvert de tendresse;


Qui m’a appris la paresse ;


Qui a voulu détruire ma vie..


A toi ma chère je dis plus oui.


Pour toi désespoir,


Je ne veux plus te voir,


Tu ne va plus m’exacerber ;


Ton feu ne va plus me consumer.


Vous deux ;


Je vais vous affronter,


Je vais vous surmonter.


Aussi vieille que ma foi ;


Aussi jeune que mon espoir ;


Je vais lutter, lutter,


Pour le bonheur et la paix.




                                                                     FIN

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire